Procédé technique

Les matières organiques sont réceptionnées et pesées à l'entrée du site de méthanisation. 

Selon leur nature et leur consistance, les matières organiques sont prétraitées avant d'être envoyées  vers les digesteurs. Elles sont broyées, hygiénisées (70°C, 60 min, 1 bar) si ce sont des matières de catégorie sanitaire 3, stérilisées si ce sont des matières organiques de catégorie 2 (133°C, 20 min, 3 bars). Pour éviter les émissions odorantes à l'extérieur du site, ces opérations se font à l'intérieur d'un hall de réception, mis en dépression, avec traitement des émissions par un système biologique (biofiltre) représenté ci-dessous.

Source : Gicon

Les matières organiques, prétraitées ou non (selon la matière), sont ensuite envoyées vers les digesteurs : le digesteur principal et le post-digesteur. Ce sont dans ces cuves qu'a lieu la réaction de méthanisation : les micro-organismes dégradent les matières organiques pour produire le biogaz et le digestat. Le temps de séjour est de 40 jours environ. Les cuves fonctionnent en Infiniment Mélangé (IM) à une température dite mésophile (38°C-40°C). Cette technologie IM est efficace pour un % en matière sèche du mélange compris entre 5 % et 20 % (fermentation humide). En-dessous de 5 %, les technologies à lit fixe ou à lit fluidisé sont plus appropriées (méthanisation des effluents). Au-delà de 20 %, la technologie dite à piston est un exemple approprié (fermentation sèche). Le post-digesteur est surmonté d'un dôme à double membrane qui stocke le biogaz formé. 

Source : Gicon

Avant son envoi vers le module de valorisation (cogénération, injection), le biogaz formé est prétraité en partie pour éliminer les composés indésirables, qui n'ont aucune valeur énergétique, ou peuvent endommager ce module. Par exemple, pour éliminer le sulfure d'hydrogène (H2S), des sels de fer sont ajoutés dans les fosses de réception, et une injection contrôlé d'air est faite dans le ciel gazeux du post-digesteur. Pour éliminer l'eau (H2O), par condensation, le biogaz est refroidi grâce à un ventilateur.